20 juillet 2020 | Conseils

La petite presse : journal entre bénévoles et résidents d’EHPAD

Pendant le confinement, je suis tombée sur ces quelques lignes de l’association Empowernantes : « nous recherchons des personnes disponibles pour écrire des lettres à des résident.e.s en EHPAD ». Ni une ni deux, j’envoyais un petit mail pour me proposer. Je n’avais aucune idée d’où cet échange allait nous emmener.

journalrezé

Créer du lien avec les personnes agées

Empowernantes rassemble les besoins en volontariat des associations nantaises. Les missions ponctuelles sont proposées sur le site et chacun peut s’y inscrire en fonction de ses disponibilités. Cette fois, l’idée était de lutter contre l’isolement en lançant une correspondance. Le projet a eu un franc succès et les résident.e.s ont eu du mal à répondre à tout le monde !

L’EHPAD du Clos de l’île Macé à Rezé a eu envie d’aller plus loin. Depuis plusieurs années, l’équipe avait envie de lancer son journal. La période et le contact avec Empowernantes ont été l’occasion parfaite ! L’équipe a mis en place des rencontres (en ligne bien sûr) entre les bénévoles et les résidents de l’EHPAD. Suite à cet entretien, les bénévoles ont pris la plume pour écrire un article.

 

Réalisation d’un journal avec les résidents

À cette étape, la coordinatrice Cécile s’est rappelée de mon métier et m’a demandé si j’accepterai d’écrire l’édito de ce journal en création et de rassembler les textes. Un projet qui encourage à écrire, à créer du lien, à raconter son histoire, comment aurais-je pu refuser ?

Me voici donc début juin, recevant de jolis témoignages par email. Des textes de voyage, de cuisine, d’histoire qui m’ont ravie et m’ont dévoilé Rezé. Ensemble, nous avons choisi de nommer l’aventure La petite presse et de lui donner l’apparence d’une vraie gazette. Un édito, 9 articles, des jeux et 16 pages plus tard, le journal était là !

Et puis, les conditions sanitaires se sont assouplies et nous avons été invitées à l’EHPAD. Nous nous sommes donc rendues à Rezé pour rencontrer ses visages que nous avions vu en ligne : l’équipe médicale, l’animatrice et bien sûr les personnes âgées résidentes. Nous avons eu le droit à un beau buffet accompagné de chants et de rires, en feuilletant notre création.

Bravo à tous et à toutes pour ce projet collectif et créatif. À bientôt, entre les lignes de La petite presse (et de Ouest-France!).

Articles similaires

Réinventer l’atelier d’écriture

Réinventer l’atelier d’écriture

Il y a quelques semaines, j’ai reçu une demande originale qui m’a encouragée à construire un atelier d’écriture sur-mesure.   "J'ai un blocage avec l'écriture" Judit est entrepreneure, elle crée des sites internet pour les professionnels des métiers de bouche....

Accompagnement du manuscrit de B.

Accompagnement du manuscrit de B.

De la rencontre au manuscrit B. et moi nous sommes rencontrées lors du premier atelier d'écriture nomade au jardin des plantes. Je ne le savais pas encore mais B. écrivait depuis des années. Son enfance, ses rencontres, ses émotions... des pages et des pages...