10 mai 2024 | Biographie, Mon métier

Comment choisir sa biographe ?

Ça y est, c’est décidé, vous allez écrire votre histoire. Vous vous imaginez raconter à quelqu’un qui écrira pour vous ou vous souhaitez une personne qui ira recueillir le témoignage de vos (grands)parents. Mais comment choisir la biographe qui vous convient ? Celle qui saura retranscrire votre vécu fidèlement.

Avant la recherche d’une biographe professionnelle

Avant de vous lancer dans les recherches, prenez le temps de définir ce que vous souhaitez vraiment. Qu’est-ce qui est important pour vous ? Quel est le résultat idéal que vous aimeriez obtenir ? Et à l’inverse, qu’est-ce qui vous fait peur ou qu’est-ce que vous ne voulez absolument pas ? Notez aussi les doutes que vous avez et toutes les questions qui vous viennent à l’esprit quand vous pensez à ce projet de récit de vie. 

Une fois que vous êtes au clair, demandez autour de vous si des personnes de confiance ont déjà fait appel à ce type de services, elles pourraient vous recommander une professionnelle qui a fait ses preuves. Sinon, lancez-vous dans les recherches en ligne ou auprès de réseaux locaux.

La formation à l’écriture biographique

Il existe différents organismes qui forment les professionnelles. Ils vont des diplômes universitaires comme les masters et DU, au CNAM en passant par les groupements et syndicats. Par exemple, j’ai suivi la formation dispensée par l’académie des écrivains publics de France et je suis adhérente au syndicat national des prestataires en écriture.

Vous pouvez trouver ces informations et adhésions sur les sites des biographes et des structures. Ces dernières vérifient et valident les acquis afin de garantir la qualité des prestations et la professionnalisation de leurs métiers. Ce sont des indices prouvant que la professionnelle a à cœur d’accompagner au mieux votre livre et qu’elle sait s’entourer pour progresser continuellement.

Les expériences en écriture de récit de vie

La rédaction d’une biographie pour autrui est un exercice totalement différent de l’écriture d’une journaliste, du travail d’une autrice de romans ou encore des mémoires de sa propre famille. Assurez-vous que les biographes que vous avez repérées puissent justifier de la réalisation de plusieurs livres auprès de clients précédents.

Vous pouvez chercher si des témoignages et retours de pratiques sont disponibles. Vous pouvez aussi demander des extraits de texte (avec accord des personnes concernées, bien sûr). Lors d’un rendez-vous en présentiel, demandez à manipuler un livre imprimé terminé.

Vous aurez ainsi la certitude du sérieux et de la capacité de la biographe à aller au bout d’un projet. Vous verrez également si les exemples ressemblent à ce que vous souhaitez pour votre histoire. 

 

Les qualités indispensables pour écrire votre biographie

Le style de votre livre

Vous allez confier à l’oral votre parcours et vos souvenirs. Souhaitez-vous qu’ils soient réorganisés, réécrits, romancés ? Chaque biographe ne propose pas le même style de récit.

De mon côté, je tiens à faire apparaître vos mots et votre rythme en utilisant la première personne du singulier : le ‘je’. Ainsi vos proches liront et pourront facilement penser que vous vous adressez à eux directement.

À l’inverse, d’autres personnes vous présenteront en passant par la troisième personne du singulier qui met un peu de distance : “il est né tel jour à tel endroit”. Certaines choisissent aussi de raconter avec un style plus littéraire, des phrases plus longues et plus poussées. À vous de voir comment vous souhaitez être représenté !

La méthodologie d’interview et de recueil de votre parole

Vous savez le résultat que vous souhaitez : un livre imprimé à partager avec votre famille. Mais comment y arriver ? Interrogez les biographes que vous rencontrez sur leur méthode de travail. Les différentes étapes de réalisation vous donneront une indication de délai et de rigueur professionnelle.

Comment se déroulent les entretiens ? Avez-vous des éléments à préparer ? Avez-vous bien la possibilité de relire et valider avant l’impression ? Ne filtrez aucune de vos questions. Une biographe doit vous laisser maître de votre ouvrage et non vous imposer un format qui l’arrange elle. Vous devez bénéficier de son expertise et non subir ses processus. 

Pour avoir une idée plus précise des étapes de réalisation, cet article est disponible.

La première qualité d’une biographe : l’écoute

La confidentialité, bien sûr, les capacités rédactionnelles évidemment, mais l’écoute est une qualité indispensable à mes yeux. Une biographe qui prend beaucoup de place, vous raconte sa vie et parle tout le temps de sa propre famille ? Passez votre chemin, vous éviterez ses projections et appropriations.

Privilégiez quelqu’un qui prend soin de vous, qui vous pose des questions, qui vous laisse vous exprimer, qui s’assure d’avoir correctement compris votre message. Bref, quelqu’un qui s’intéresse sincèrement à vous et cherche à saisir au mieux vos particularités. Elle saura alors s’adapter. L’important, c’est de vous sentir en sécurité, pour pouvoir être vous-même et livrer un récit qui vous ressemble.

La réalisation de votre récit de vie

Le moment de parler logistique

Il est temps de s’assurer que votre biographe est disponible pour votre récit. Quelle est sa localisation ? Les trajets ne vont-ils pas trop empiéter sur votre relation et les frais ? Voyez ensemble quelles sont ses disponibilités. Tout de suite ? Étrange, non ? On ne peut pas écrire 50 récits en parallèle, assurez-vous qu’elle vous consacrera vraiment son attention.

Enfin, parlez des tarifs : fonctionne-t- elle à l’heure ? Au forfait ? Par rapport aux entretiens ? La mise en page est-elle comprise ? Et la correction et l’impression ? Assurez-vous d’avoir tous les éléments en main pour prendre votre décision.

Parlez aussi des modalités de paiement, le budget est sûrement conséquent. Pouvez-vous les échelonner ? Quelles sont les échéances ? Voici un critère de plus pour vous assurer que vous êtes faites l’un pour l’autre.

Un point d’alerte : s’assurer du bon moment pour cette relation

Si vous contactez une biographe et qu’elle vous envoie un devis directement sans questions ni précisions, j’ai tendance à dire Fuyez. Une fourchette de prix pourquoi pas, mais être capable d’évaluer le temps de votre travail et vos besoins à partir d’un premier message, je doute. 

Surtout, si vous devez vérifier qu’elle vous correspond, elle aussi doit s’assurer que vous pouvez travailler ensemble. Par exemple, lors d’un premier appel, je vois toujours avec la potentielle personne biographée si elle est au bon moment pour écrire son histoire. Si un événement douloureux est trop récent et qu’elle a besoin d’un accompagnement psy, je vais la rediriger vers les professionnels adéquats. Il m’arrive donc de refuser des demandes, et non d’accepter à toutes conditions pour faire mon chiffre.

Un dernier conseil : écrivez tôt

Pour prendre la bonne décision, vous aurez besoin d’être dans un état d’esprit serein qui s’allie mal avec la précipitation. Contactez tôt des professionnelles, prenez le temps des échanges et de mûrir votre projet. Que ce soit pour vous sentir prêt ou pour rassembler le budget, quelques semaines ou mois ne seront pas de trop. Vous pourrez aussi faire correspondre vos disponibilités à l’agenda de la professionnelle.

Si vous ne deviez garder qu’une seule question pour valider votre choix, je recommande : vous sentez-vous en confiance ?  Une forme d’appréhension est normale, des doutes ou une peur prépondérante, non. Ils sont les signes que tout n’est pas clair. Vos confidences sont intimes, votre histoire est unique, elles méritent le meilleur.

Une question ? Livrez-vous !

Mes coordonnées

Hélène Batiot
contact@abclivre.com
Montaigu - Nantes - La Roche-sur-Yon

Articles similaires

Mon parcours en podcast

Mon parcours en podcast

Dans la série des choses que je n’aurais jamais imaginé faire : répondre au micro en tant qu’invitée d’un podcast ! Mais quand on a un métier original et qu’on défend son amour des mots et des histoires avec conviction, on se fait repérer. Vous aimez écouter de jolies...