12 janvier 2021 | Ateliers

Les droits imprescriptibles en atelier d’écriture

C’est quoi un atelier d’écriture ? Qu’est-ce qu’on y fait ? C’est pour apprendre à écrire ? C’est réservé aux auteurs ? Est-ce qu’on est évalué ? Il faut déjà avoir des idées qu’on veut aborder ? On doit y lire nos textes ? Tout le monde peut participer ? Et si j’ai pas écrit depuis des années ? Et si je fais beaucoup de fautes ?

Ah les ateliers d’écriture, ces drôles de moments, méconnus ou redoutés !

En début de séance, quand on s’installe tout juste, je prends toujours quelques minutes pour vous raconter pourquoi je crée ces événements : pour nous rencontrer, s’amuser et ne plus avoir peur des mots. Surtout, pour vous encourager à écrire, mon éternelle motivation. Dans cet article, vous trouverez toutes les informations essentielles avant même de vous inscrire.

 

Quel est le déroulé d’un atelier d’écriture ?

Une proposition rapide pour commencer

Une fois que nous sommes bien installé.e.s, un peu rassuré.e.s, avec une boisson à portée de main, et qu’on connait le prénom de sa voisine, je vous présente le thème du jour et je vous fais une première proposition d’écriture. Surtout ne pas trop réfléchir avant de se lancer ! On commence doucement avec des associations d’idées, des listes, on se déride le stylo et on dépasse tout de suite cette sacrée page blanche. Parfois on lit, parfois non. Ensuite, c’est parti, nous allons alterner à partir de textes ou de tout autre support. Cela peut être un extrait de livre, une photo, une vidéo, une citation… selon le sujet et l’humeur.

Des contraintes d’écriture décalées pour continuer

Les propositions d’écriture peuvent rebondir sur un son, un style, un procédé. Ce sont des contraintes, eh oui, souvent surprenantes, voire déconcertantes. Elles permettent surtout de se concentrer sur la forme et d’oublier le fond, n’intellectualisons pas trop ! Je vous laisse écrire de votre côté avant qu’on discute ensemble de ce que la proposition a provoqué. Chacun est libre de lire selon son envie du moment. On peut commenter pour souligner les aspects qu’on apprécie dans les textes des autres participant.e.s en étant toujours positif et encourageant. Et on passe à l’idée suivante !

Ce qui se passe en atelier reste en atelier

Même si on en meurt d’envie, même si on est juste un peu attiré.e, je sais combien l’écriture peut être intimidante, je sais combien vous pouvez appréhender le moment de vous lancer. Alors je me suis inspirée des droits imprescriptibles inventés par Daniel Pennac (à retrouver en bas de cet article) pour vous écrire les droits imprescriptibles des participant.e.s en atelier d’écriture ABClivre.

Petite précision : ces droits sont le cadre que j’ai imaginé et que je veille à installer lors de chacune de nos rencontres. Les ateliers d’écriture créative sont un outil qui s’adapte et qui peut répondre à différents objectifs : divertissement, thérapeutique, exutoire, récréatif… Chaque animateur / animatrice définira son propre espace. À vous donc de choisir le lieu qui correspond à votre envie du moment, sans hiérarchie ni jugement.

De mon côté, je m’assure toujours de créer les conditions nécessaires à un moment d’écoute, de découverte, de respect et d’amusement. Je suis présente pour animer et être la garante de l’ambiance positive et bienveillante. Chacun peut s’y confier, lire et partager sans risque.

Comment lancerons-nous l’écriture collective ?

Le thème de l’atelier comme point de départ

Le titre me sert d’accroche, prétexte à l’écriture, il est là pour être détourné, trituré et expérimenté ensemble. Je vous donnerai des propositions d’écriture sur des temps volontairement courts. Plus que le résultat, je m’attache à valoriser votre processus d’écriture.
J’aime que vous vous laissiez emporter, que vous soyez surpris par vos productions écrites et que vous découvriez des ressources inattendues en vous. Vous apprécierez aussi d’entendre les réactions du groupe : une même proposition d’écriture déclenche des textes totalement différents et complémentaires qui viennent tous nous nourrir.

Un atelier par ci, un atelier par là

Les ateliers mensuels sont conçus de façon indépendante : vous pouvez venir à tous ou à un seul. Ainsi chaque événement peut être une initiation, un passage ponctuel ou un rendez-vous régulier. Aucun niveau de langue, aucune pratique de l’écrit ne sont attendus, au contraire, sortons des sentiers battus ! Je ne vérifierai pas votre orthographe, vous n’aurez pas à envoyer vos textes, ils ne seront pas corrigés ni notés. Petite précision : limités à 2h ou 2h30, nous ne pourrons travailler sur des textes produits avant l’atelier.

Loin des cours de français, l’expérience d’écriture créative

Désacraliser l’écriture

Surtout je tiens à ce que les ateliers d’écriture ABClivre soient des moments de jeux, de tests et de découverte. Je me place dans une démarche hors des habitudes scolaires, vous ne serez pas élèves, je ne suis pas professeure ou formatrice. Cet aspect est un des plus importants pour moi : pas d’obligation, pas de jugement de valeur, pas de feutre rouge sur vos mots, pas de notes, pas de comparaison entre participant.e.s, pas de mauvaises réponses, pas de hors sujet, pas d’erreurs, pas d’exercices, pas de fautes, pas d’auteurs barbants… (D’ailleurs, n’hésitez pas à m’envoyer un message pour compléter cette liste !).

S’amuser en écrivant

Le côté ludique et accessible me tient à cœur. Les thèmes choisis, les propositions, les textes apportés sont donc volontairement décalés, joyeux et originaux. Ils vous inviteront à découvrir de nouveaux auteurs & autrices ou à relire différemment des titres qu’on croyait classiques. Le plaisir est au centre de ma pratique et j’espère bientôt au centre de la vôtre ! Hésitant.e, confiant.e, passionné.e, dilettant.e., curieux.se, j’ai hâte de vous rencontrer et que vous y trouviez votre place.

 

* Les droits imprescriptibles du lecteur :

1. Le droit de ne pas lire.
2. Le droit de sauter des pages.
3. Le droit de ne pas finir un livre.
4. Le droit de relire.
5. Le droit de lire n’importe quoi.
6. Le droit au bovarysme (maladie textuellement transmissible).
7. Le droit de lire n’importe où.
8. Le droit de grappiller.
9. Le droit de lire à haute voix.
10. Le droit de nous taire.

Extrait de Comme un roman de Daniel Pennac.

Quels sont les prochains ateliers d’écriture ?

En janvier, rdv le mardi 19 ou le lundi 25 pour dire Adieu à 2020 et merci bien ! En février, nous nous retrouverons le samedi 6 ou le mardi 16 pour écrire Autour du bleu. Vous pouvez trouver toutes les infos ici ou réserver directement à cette adresse .

Articles similaires

Les ateliers d’écriture de janvier et février 2021

Les ateliers d’écriture de janvier et février 2021

Découvrez les ateliers d’écriture de janvier et février 2021 et inscrivez-vous dès à présent. Des ateliers et des mots pour s’exprimer, partager, créer, imaginer, et surtout s’amuser. Les propositions des deux mois à venir s’adaptent à toutes vos envies. Je souhaitais...

Atelier Oser écrire avec le Café des entrepreneuses

Atelier Oser écrire avec le Café des entrepreneuses

EDIT : L'atelier Oser écrire sur soi que vous avez tant aimé est de retour. La deuxième édition aura lieu en ligne le jeudi 11 février de 14h à 16h30. Inscriptions indispensables par ici ! Les mots des participantes de novembre - Très beau moment, décomplexant,...