Écrire sa biographie – Quatrième étape : la rédaction

Après 3 après-midis d’entretiens toutes les deux, le temps change. Il faut transcrire, taper lettre après lettre, chaque mot offert. Ces heures de transcription sont un secret, au calme chez moi, avec la voix de Marie-Jeanne qui résonne dans la pièce. Je redécouvre son récit, m’arrête sur des détails et souligne l’important.

Sous mes doigts, le livre prend forme, les lettres s’impriment. C’est laborieux, c’est solitaire. Écouter, taper, réécouter, courir après la phrase, reprendre, modifier, rattraper, archiver, vérifier. Puis soudain un point final, on a tout ce matériel brut qui ne demande plus qu’à être taillé.

Alors je sors de chez moi, je vais au café, en coworking, dans le train et je reprends. J’ajoute des adverbes, je modifie les temps, je façonne, j’essaye de garder l’essence mais de clarifier les événements. Je précise, je prévois les notes de bas de page, le lexique. Les chapitres prennent forme. Certains passages oubliés, glissés à l’oreille en partant, retrouvent leur place chronologique.

C’est la phase de réécriture. Le nombre de signes ou de mots ne changent presque pas et pourtant, je cours après la fluidité. Faire simple sans se répéter. Raconter, garder sa voix, à l’écrit.

Notre rencontre me parait déjà lointaine. J’ai tout entendu, des premiers mois à aujourd’hui, une vie entière, toujours en construction. Alors j’organise doucement, j’ouvre la porte.

Bientôt, on passe à la mise en page !
La biographie imprimée est présentée dans l’article final.

Posts created 20

4 commentaires pour “Écrire sa biographie – Quatrième étape : la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut